La droite lémanique est-elle devenue une machine à perdre? C’est la question que beaucoup se posent depuis le premier tour des élections au Conseil des Etats. Caracolant en tête, les duos rose-vert vaudois et genevois semblent en passe d’écraser leurs adversaires. La droite ne baisse pourtant pas les bras.