L’année commence bien pour Pierre Maudet et ses compagnons de voyage. La Chambre pénale d’appel et de révision a prononcé l’acquittement dans le volet d’Abu Dhabi. Loin de conclure que l’acceptation de cette invitation royale était admissible de la part d’un conseiller d’Etat et de son bras droit, la décision confirme le caractère indu de ce cadeau astronomique. Les juges estiment toutefois qu’une des conditions objectives de l’infraction n’est pas réalisée.