A Lausanne, le Musée olympique a été victime d’un détournement de fonds dans une fourchette allant de 1,4 à1,7 millions de francs, annonce 24 Heures sur son site. La porte-parole du CIO confirme des «irrégularités financières dans la gestion de la boutique du Musée».

Dans le cadre de cette découverte, le CIO a licencié trois personnes employées de la boutique, pour négligence, ajoute l’ATS.

Son ancien directeur avait quitté l’institution il y a deux ans. Les détournements, opérés par fausses factures et cartes de crédits, auraient commencé dans les années 1990.

Dans un communiqué, le Comité commente: «Ces faits sont extrêmement graves et décevants pour le CIO. Nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures et sanctions qui seront nécessaires et à faire en sorte qu’un incident aussi regrettable ne se reproduise pas à l’avenir.»

L’affaire éclate alors que le Musée olympique entame de vastes travaux, devisés à 55 millions de francs. Avec 200 000 visiteurs par an, il est le quatrième musée suisse.