Deux anciens employés du bureau de Viège de l'Office fédéral des routes (Ofrou) ont été condamnés. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a prononcé des ordonnances pénales pour corruption dans le cadre de la construction de routes en Valais.

Les ordonnances pénales sont devenues juridiquement contraignantes, a déclaré dimanche le MPC, confirmant ainsi une information parue dimanche dans le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung.

En 2016: Ultimatum pour l’autoroute du Haut-Valais

Une procédure ouverte en 2015

Le MPC avait ouvert une procédure pénale au printemps 2015 pour soupçons de corruption active et passive d'agents publics et soupçon de gestion déloyale des intérêts publics. La police fédérale avait perquisitionné les bureaux de l'Ofrou à Viège.

Deux fonctionnaires qui travaillaient pour cette succursale et l'ex-directeur d'une entreprise de construction avaient été placés en détention préventive dans le cadre de cette affaire. L'enquête a ensuite été étendue à une quatrième personne.

Les deux ex-employés auraient à plusieurs reprises reçu des cadeaux de la part du directeur. Il s'agirait de paiements en nature, tels que du vin ou des denrées alimentaires. Le MPC a annoncé dimanche qu'un non-lieu a été prononcé dans le cas du troisième accusé tandis que l'enquête contre le quatrième suspect se poursuit.

En avril 2021: Une fraude aux émissions de CO2 éclabousse l’Ofrou