Parlementaires et conseillers fédéraux recevront chacun pour le 1er août deux bouteilles de crû suisse. Les professionnels du vin entendent ainsi les sensibiliser à leur effort de promotion.

Par cette campagne, Swiss Wine Promotion entend attirer l’attention du monde politique sur les problèmes rencontrés avec la concurrence étrangère mais aussi sur la grande qualité des crûs helvétique. Tel conseiller national valaisan pourra ainsi (re)découvrir le gamaret genevois ou tel conseiller aux Etat grison l’oeil-de-perdrix neuchâtelois, note l’association faîtière mardi dans un communiqué.

Et d’assurer que l’argent versé par la Confédération pour cofinancer la promotion des vins ne sera pas utilisé. Le financement de cette opération de séduction est totalement prise en charge par les vigneronnes et vignerons suisses.

Chacun aura loisir d’apprécier le geste comme il l’entend. Jusqu’ici, le Parlement a refusé de faire la transparence complète sur les cadeaux offerts aux parlementaires. Il a ainsi refusé en 2008 d’en élaborer un registre public.