Deux entreprises concurrentes de Stadler Rail, Alstom et Talgo, ont déposé un recours contre l’attribution par les CFF à la firme d’Altenrhein d’un contrat portant sur des rames pour les liaisons du Gothard. Ce «contrat du siècle» porte sur près de 1 milliard de francs.

Les CFF indiquent dans un communiqué que le Tribunal administratif fédéral les a informés lundi du dépôt de ce recours. Ils n’indiquent pas les motifs du recours, et se défendent d’emblée en affirmant qu’ils «ont accordé la plus grande importance au respect des dispositions légales et à l’égalité de traitement entre soumissionnaires», et qu’ils se sont conformés «au droit des marchés publics».

A ce stade, le transporteur n’est pas en mesure de dire si ces recours occasionneront du retard dans l’acquisition des rames. Il précise en revanche que «ces recours n’ont aucun impact sur le processus de mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard. En effet, les CFF disposent de suffisamment de trains pour le trafic nord-sud pour ces prochaines années.»

Le contrat porte sur 29 nouvelles rames automotrices longues de 200 mètres et fractionnées en 11 wagons qui circuleront sur les nouvelles lignes ferroviaires alpines du Gothard. Le contrat représente un volume de commande de 980 millions de francs. Une option pour 92 trains supplémentaires est prévue.