Genève

Diamantaire séquestré: la police à la recherche de trois suspects

La brigade de répression du banditisme a diffusé lundi un appel à témoins pour retrouver les agresseurs présumés d’un important diamantaire genevois, séquestré et dévalisé le 13 mars dernier

La police genevoise est à la recherche des trois auteurs présumés du brigandage avec séquestration d’un diamantaire genevois, commis le lundi 13 mars dernier au soir. Les photos des trois individus que la brigade de répression du banditisme (BRB) «cherche à identifier et à localiser» ont été diffusées lundi dans un appel à témoins.

Surpris devant son domicile de Cologny (GE) alors qu’il rentrait chez lui vers 20 heures, le diamantaire avait été séquestré par plusieurs agresseurs, qui l’avaient forcé à les conduire dans les locaux de sa société au centre-ville. Sur place et «sous la menace, la victime a dû remettre à ses agresseurs une quantité très importante de petits diamants blancs taillés pour le sertissage en haute horlogerie ou joaillerie», précise la police dans son communiqué du jour.

Lire aussi: Un diamantaire de Genève séquestré et dévalisé

La police décrit les trois suspects qu’elle recherche comme probablement âgés de 25 à 35 ans, «de taille moyenne à grande (175-185 cm) et de corpulence athlétique». Le communiqué précise qu’ils «ont la peau blanche» et s’exprimaient en français et en arabe.

«Le premier inconnu avait une barbe, détaille l’appel à témoins. Il semble avoir la peau «grêlée» ainsi qu’une excroissance sur la pommette gauche. Les agresseurs se déplaçaient au moyen d’une petite voiture foncée probablement immatriculée en France, qui a certainement été stationnée entre 19h00 et 21h30 dans la rue Ami-Lullin à Rive, ou à Cologny, étant précisé que les individus étaient alors déjà masqués.»


* La police invite à communiquer «toute information utile» sur les suspects, leur véhicule ou les diamants volés au 022 427 73 80 ou par courriel, à l’adresse brb@police.ge.ch

Publicité