Il s’y était préparé, il l’a: Didier Burkhalter reprend les commandes du Département fédéral de l’intérieur. Il sera le nouveau ministre de la santé, des assurances sociales, des hautes écoles et de la culture dès le 1er novembre, date à laquelle il succédera à Pascal Couchepin.

Au terme d’une brève séance, le Conseil fédéral a en effet décidé de s’en tenir au statu quo. Comme c’était prévisible, aucun membre du gouvernement n’a manifesté le désir de prendre la responsabilité du lourd dossier de la santé. Voilà qui infirme les rumeurs qui ont circulé ces derniers jours, rumeurs qui attribuaient à Micheline Calmy-Rey, puis à Ueli Maurer, puis encore à Doris Leuthard un intérêt subit pour les dossiers du DFI. Il n’en sera rien. C’est bien le radical neuchâtelois qui va prendre ces dossiers en main.