Le Valais va perdre le fleuron de sa gastronomie. Didier de Courten a décidé de fermer son restaurant gastronomique, auréolé de deux étoiles Michelin et de 19 points sur 20 au GaultMillau, à la fin de l’année, pour se concentrer uniquement sur sa brasserie. Après un quart de siècle à chasser les étoiles gastronomiques, le chef sierrois a décidé de retrouver sa liberté. Interview.

«Le Temps»: Didier de Courten, c’est une petite bombe que vous lâchez dans le monde de la gastronomie, en fermant votre restaurant…