Cela a été extrêmement juste, mais l’armée suisse aura de nouveaux avions de combat. Ce dimanche, 50,1% de la population a accepté le budget de 6 milliards destiné au remplacement des F/A-18 vieillissants par de nouveaux jets. Le Département de la défense (DDPS) peut pousser un énorme ouf de soulagement après presque dix ans de discussion sur la question, un échec retentissant en 2014 (Gripen) et une nouvelle campagne difficile chapeautée par deux chefs successifs: Guy Parmelin et Viola Amherd. La victoire du jour revient en partie à cette dernière, qui a su dynamiser la communication d’un département longtemps figé par une raideur militaire peu appelante.