Une fois de plus, les unités de soins intensifs des hôpitaux se préparent à absorber le choc. Pourquoi, après plus de vingt mois de pandémie, les hôpitaux se retrouvent-ils à nouveau en crise, alors même que par rapport à la même période l’an dernier, les hospitalisations liées au covid ont baissé? Les spécialistes identifient deux causes: la pénurie de personnel, en particulier celui spécialisé en soins intensifs, d’une part. Et d’autre part, le fait que les hôpitaux, contrairement à lors des premières vagues, tournent aujourd’hui à plein régime.