«Ce sont des montants très élevés qui sont difficilement compréhensibles pour beaucoup de personnes.» Sur les ondes matinales de la RTS, le conseiller d’Etat valaisan, chef du Département de la sécurité, des institutions et du sport (DSIS), Frédéric Favre est revenu sur le rapport publié jeudi par l’Inspection cantonale des finances (IF).

Lire aussi: Malgré les bisbilles, la Patrouille des glaciers aura lieu en 2022