Cela paraît irréel mais c’est pourtant vrai. Dans quelques jours, Joe Biden, le président des Etats-Unis, et Vladimir Poutine, le président russe, se rencontreront en Suisse. Réminiscence du sommet entre Reagan et Gorbatchev en 1985, l’événement verra deux des hommes les plus puissants du monde fouler les terres helvétiques – et rencontrer une partie du Conseil fédéral. Comment la Suisse peut-elle valoriser cette opportunité?

«Un pas vers nous que si c’est dans leur intérêt»

«C’est un succès», a déjà tranché Ignazio Cassis il y a quelques jours. Joe Biden et Vladimir Poutine n’ont pas encore mis les pieds en Suisse qu’ils y font déjà souffler un vent frais. Empêtré dans l’inextricable dossier européen, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) respire. Mardi prochain, son ministre, accompagné de Guy Parmelin, rencontrera Joe Biden. Certainement une belle réussite.