Le directeur de Santésuisse, Stefan Kaufmann , a annoncé son départ pour mars 2012. Il a décidé de rejoindre la direction de la caisse de santé EGK , annonce mardi un communiqué de l’association faîtière des assureurs-maladie. Stefan Kaufmann, entré à Santésuisse en 1999, en était le directeur depuis janvier 2008. Le président de santésuisse Claude Ruey avait, lui, annoncé en avril son intention de se retirer six mois avant la fin de son mandat, soit en décembre prochain

Après 12 ans passés à Santésuisse à différents postes, M. Kaufmann a indiqué à l’ats vouloir changer d’orientation professionnelle. Plusieurs projets tels que la fondation de tarifsuisse - filiale qui achète des prestations et négocie des tarifs - ou l’introduction du nouveau financement hospitalier vont arriver à terme: le moment est donc propice.

Santésuisse vit une période de bouleversement. Des tensions dans la branche de l’assurance maladie ou au sein de la faîtière n’ont rien à voir avec sa décision, assure toutefois M. Kaufmann. Vendredi, ce sont le responsable des affaires publiques Felix Schneuwly et la cheffe de presse Françoise Tschanz qui ont annoncé leur départ.

Santésuisse a également perdu plusieurs caisses membres ces derniers temps. En juin, Sanitas et Supra ont annoncé leur intention de quitter l’association faîtière à la fin de l’année, car elles ne se sentaient plus représentées dans leurs intérêts. En 2008, Assura avait déjà claqué la porte.

En outre, Sanitas, Groupe Mutuel et Helsana ont constitué une nouvelle association: l’Alliance des assureurs maladie suisses (AAMS) en juillet. Groupe Mutuel et Helsana continuent toutefois de faire partie de santésuisse.

Le système de santé se trouve dans une période de changement, commente M. Kaufmann. Cela se sent aussi au niveau de la faîtière. Il affirme cependant être convaincu que la branche va bientôt à nouveau se consolider