Selon les informations de la Tribune de Genève, Antoni Meyer, patron du téléréseau genevois (Naxoo), et directeur de Léman Bleu, a été licencié par son employeur. Le conseil d’administration de Télégenève SA reproche à Antoni Mayer de ne pas l’avoir informé lorsque l’inspection du travail (OCIRT) a ouvert une enquête sur ces cas de travail sans permis. Il n’a pas non plus averti le conseil d’administration de sa condamnation devant la justice, survenue en juin.

Le quotidien genevois précise encore que l’homme de 62 ans qui devait quitter ses fonctions au 31 décembre de cette année, avait été condamné à 120 jours-amendes avec sursis pour violation de la loi sur les étrangers et de la loi sur le travail au noir. Entre 2005 et 2007, des étudiants ont travaillé dans l’entreprise sans permis valable.

De son côté, la Ville de Genève, actionnaire majoritaire de Télégenève, a approuvé la décision du conseil d’administration de la société. Par ailleurs, elle invite les administrateurs de Léman bleu, dont elle est actionnaire minoritaire, a rediscuter «la poursuite des rapports de travail avec son directeur». En clair, le Conseil administratif souhaite voir partir Antoni Mayer de la direction de la chaîne.