La journée avait commencé avec l’espoir, côté Commission européenne, que la secrétaire d’Etat helvétique Livia Leu apporterait l’élan pour faire débuter officiellement la nouvelle négociation sur les relations Suisse-UE et dérouler le tapis rouge pour une rencontre politique, à la fin mai, entre le vice-président Maros Sefcovic et le président de la Confédération Ignazio Cassis.