La brochure que le Conseil fédéral publie en vue des votations comporte une erreur. Les droguistes y figurent parmi les partisans de la loi sur les épidémies. Or, l’Association suisse des droguistes n’a pas pris position en raison d’opinions divergentes au sein de son comité. La brochure a déjà été imprimée à quelque 5,4 millions d’exemplaires et sera distribuée à tous les citoyens d’ici à fin août. La Chancellerie fédérale indique qu’il n’est plus possible de corriger la version papier mais compte adapter la version électronique.

Pour certains droguistes, ce n’est pas suffisant. Peter Eberhart, député PBD au Grand Conseil bernois et président de l’association cantonale des droguistes, étudie le dépôt d’une plainte. Engagé du côté des opposants à la loi, il estime que la Confédération ne peut pas se contenter de corriger la version électronique. «Je comprends qu’on ne puisse pas réimprimer une brochure. Par contre, il faudrait au moins y glisser une feuille avec un rectificatif», déclare-t-il. Et il se défend de vouloir tirer parti de cette erreur. «L’information doit être correcte car si elle ne l’est pas et que le résultat est serré, la votation risque d’être annulée», prévient Peter Eberhart.