■ 29 novembre 2009: A la surprise générale, l’initiative interdisant la construction de minarets est acceptée (57,5% de oui) ■ 8 février 2009: La reconduction de l’accord sur la libre circulation des personnes avec l’UE et son extension à la Roumanie et à la Bulgarie sont approuvées sans problèmes alors même que la crise financière est à son comble (59,6% de oui) ■ 1er juin 2008: L’UDC essuie une cinglante défaite: son initiative en faveur de la naturalisation par les urnes est rejetée par 63,8% des votants ■ 24 septembre 2006: les «lex Blocher» – nouvelle loi sur les étrangers et révision de la loi sur l’asile – triompent (68% et 67,8% de oui) ■ 25 septembre 2005: l’extension de la libre circulation des personnes aux dix nouveaux membres de l’UE est acceptée (56% de oui) ■ 5 juin 2005: la participation de la Suisse aux accords de Schengen et Dublin avec l’UE passe la rampe (54,6% de oui) ■ 26 septembre 2004: les deux arrêtés relatifs à la naturalisation des jeunes étrangers sont rejetés (56,8% et 51,6% de non) ■ 24 novembre 2002: l’initiative de l’UDC contre les abus dans l’asile est rejetée de justesse par 50,1% de non, mais une majorité de 10 cantons et 5 demi-cantons l’approuvent ■ 21 mai 2000: les premiers accords bilatéraux avec l’UE, dont la libre circulation des personnes, sont plébiscités (67,2% de oui) ■ 13 juin 1999: le durcissement de la loi sur l’asile et les mesures d’urgence qui s’y rapportent sont très largement acceptées (70,6% et 70,8% de oui) ■ 1er décembre 1996: 53,7% des votants disent non à l’initiative de l’UDC contre l’immigration clandestine ■ 4 décembre 1994: le peuple approuve 72,9% les mesures de contrainte applicables aux étrangers en instance de renvoi ■ 12 juin 1994: les naturalisations facilitées de jeunes étrangers sont acceptées par le peuple (52,8% de oui) mais rejetées par les cantons