Le 14 juin 1981, le principe de l’égalité entre hommes et femmes est inscrit dans la Constitution. Dix ans plus tard, jour pour jour, la première grève des femmes réclame son application, et la loi sur l’égalité entre en vigueur en 1996. «Le Temps» revient sur cette révolution lente.

Lire aussi

Le combat des femmes pour l’accession au barreau commence à Zurich avec Emilie Kempin-Spyri. Mère de trois enfants, elle devient, à l’âge de 34 ans, la première femme à obtenir un doctorat en droit, en 1887. Mais elle ne peut pas exercer son métier d’avocate. A cette époque, plaider devant les tribunaux est une activité réservée aux citoyens actifs, détenteurs du droit de vote et d’éligibilité. Aux hommes, donc.