Le peuple suisse dira le 13 février s’il est d’accord de taillader le droit de timbre. De quoi s’agit-il? Inventé en 1917, à une époque où la Confédération manquait d’argent, cet impôt frappe certaines opérations financières comme l’émission et la négociation de titres. «Pour le secteur financier, le droit de timbre remplace la TVA», souligne le coprésident du Parti socialiste suisse, Cédric Wermuth.