Souvenez-vous de la créance de 15 millions de francs abandonnée par le canton de Vaud dans le palais de Beaulieu à Lausanne, ainsi que son cautionnement à hauteur de 28 millions de francs en août 2018. Comparez maintenant ces chiffres avec la participation du canton à la remise à neuf de la plus grande infrastructure du canton dédiée aux congrès et aux spectacles, le 2m2c, soit 1,7 million d’aide à fonds perdu et 13,3 millions de francs de prêt. Cet apport financier cantonal n’est désormais plus d’actualité depuis que, dimanche, les Montreusiens ont refusé la nouvelle infrastructure devisée à 87 millions de francs, dont 27 aux frais de la commune.

Lire aussi: A Montreux, le refus du centre de congrès inquiète