Surprise dans le monde des écoles privées en Suisse romande. La société d'investissement française Eurazeo a annoncé mardi soir avoir signé un accord en vue d'acquérir les écoles hôtelières de Glion, dans le canton de Vaud, et des Roches, à Bluche en Valais, au groupe américain Laureate Education. La valeur d'entreprise s'élève à 380 millions de francs.

Lire aussi: Des écoles hôtelières lancent un label de qualité suisse

La société française, qui réalise ainsi son premier investissement dans le secteur de l'éducation supérieure, précise dans un communiqué qu'elle détiendra 100% des fonds propres du nouveau groupe et y investira près de 220 millions de francs.

Glion et Les Roches comptent parmi les plus prestigieuses écoles privées de management hôtelier. Leurs sites en Suisse ont des effectifs de plus de 2200 étudiants au total. Elles ont aussi étendu leur enseignement et leurs débouchés aux secteurs du luxe et des services au sens large. Elles se classent respectivement au deuxième et au troisième rang mondial des écoles de management hôtelier, derrière celle de Lausanne, selon le classement Taylor Nelson Sofres (TNS).

Laureate avait investi

Depuis plusieurs années, Laureate semblait miser sur ces deux campus suisses et leurs extensions à l'étranger. Dans la région, le groupe a investi d'importantes sommes pour le site de Bulle, qui complète Glion.

«Eurazeo considère depuis longtemps l'éducation comme un secteur extrêmement porteur, répondant à des besoins croissants», a souligné Virginie Morgon, directrice générale d'Eurazeo, lors d'une conférence téléphonique. La croissance du marché mondial de l'hôtellerie, tirée par l'Asie, est estimée à environ 5% par an par les professionnels du secteur.

Eurazeo entend notamment accompagner le déploiement international des campus des deux écoles et élargir la formation à la digitalisation et à la formation des cadres.

Eurazeo pourrait conserver son actif entre six et sept ans

L'horizon d'investissement dans l'éducation peut se révéler plus long que dans d'autres secteurs d'activité et Eurazeo pourrait «tout à fait» conserver son actif entre six et sept ans, a précisé Virginie Morgon. L'ensemble formé par les écoles de Glion et des Roches a enregistré en 2015 des revenus de 173 millions de francs et un EBITDA (excédent brut d'exploitation) pro forma de 27,9 millions.

En février, Eurazeo a annoncé être entré en négociations exclusives pour prendre une participation dans le capital des Petits chaperons rouges, deuxième opérateur privé de crèches en France.

Lire aussi, en 2008: En Suisse romande, la première HES privée forme à hôtellerie