Il y a longtemps qu'economiesuisse, bras financier des campagnes politiques de la droite, plaide pour une réduction des tâches de l'Etat. Voilà deux ans, l'organisation a présenté son concept des dépenses, qui veut imposer à l'Etat un régime minceur. Pour elle, la baisse des impôts sera le meilleur aiguillon pour atteindre cet objectif. Son directeur Rudolf Ramsauer estime que la votation du 16 mai apportera des réponses à trois défis: le manque de croissance, l'essor de la fiscalité et le vieillissement de la population. Pour jalonner l'avenir, il veut absolument faire accepter le paquet fiscal et la révision de l'AVS, mais ne veut pas de la hausse de la TVA.