Carnet d’audiences

Chaque jour, le suivi du procès de notre chroniqueuse judiciaire Fati Mansour

Le procès aux Assises de Cécile B.

> Editorial. Le verdict d’apaisement qui clôt l’affaire Stern article paru le 19/6/2009

> La peine qui éclaircit l’horizon de Cécile B. La maîtresse et meurtrière du banquier Edouard Stern a été condamnée à 8 ans et demi de prison. Le Parquet avait requis 11 ans. Détenue préventivement depuis plus de 4 ans, elle peut espérer sortir dans un peu plus d’une année.article paru le 19/6/2009

> Cécile B. condamnée à 8 ans et demi de prison La Cour d’assises a relevé la gravité de la faute mais aussi tenu compte de l’état de désarroi et d’émotion de la meurtrière d’Edouard Sternarticle paru le 18/6/2009

> Aux yeux du jury, le désarroi et l’émotion de Cécile B. ne sont pas excusables Le meurtre passionnel a été écarté, mais la thèse de la défense a en partie triomphéarticle paru le 18/6/2009

> Passion ou cupidité, deux lectures pour un crime Pour la défense, Edouard Stern est un peu responsable de sa propre mort car il a poussé sa maîtresse à bout en jouant avec son cœur. Une thèse jugée intolérable par la partie civilearticle paru le 17/6/2009

> «Edouard Stern est mort comme il a vécu» Cécile B. s’est longuement exprimée face aux jurés de la Cour d’assises. C’est un moment qu’elle disait attendre depuis son arrestation. Pour s’expliquer enfin sur ce dramearticle paru le 16/6/2009

> L’histoire de la relation infernale entre Edouard Stern et Cécile B. Les derniers témoins se sont succédé vendredi pour décrire la vie de couple étrange et tourmentée des protagonistes du drame. Une journée faste pour la défense et dure pour la mémoire du banquierarticle paru le 13/6/2009

> Cécile B., le déni et la haine L’expert psychiatre décrit la vie et décortique le crime de l’accuséearticle paru le 12/6/2009

> Le procès vu par la presse française Cécile B. versus feu Edouard S. La presse hexagonale suit avec une passion romanesque le procès dit «de la décennie» aux Assises de Genèvearticle paru le 11/6/2009

> Les deux visages d’Edouard Stern La Cour d’assises a entendu les premiers témoins de cette retentissante affaire, dont l’ex-épouse du banquierarticle paru le 11/6/2009

> Edouard Stern, mortelle dépendance Pourquoi le banquier français Edouard Stern a-t-il été abattu par sa maîtresse? Cette question est au cœur du procès très attendu qui doit s’ouvrir le 10 juin à Genève. Cécile B., qui a avoué le crime, plaidera le meurtre passionnelarticle paru le 6/6/2009

> La maîtresse d’Edouard Stern sera jugée pour meurtre La Chambre d’accusation a renvoyé la Française devant la Cour d’assises. Le procès doit s’ouvrir à la mi-juin.article paru le 19/2/2009

L’affaire Stern en quelques dates

2001: Edouard Stern rencontre Cécile B. à un dîner. Elle devient sa maîtresse et noue une relation tourmentée avec ce financier richissime et exigeant. Novembre 2004: Cécile B. dit rêver de mariage et d’indépendance financière. Edouard Stern écrit qu’il va l’épouser et lui verser un million de dollars le 3 janvier 2005. 4 janvier 2005: l’argent n’est pas arrivé sur le compte en banque et Cécile B. disparaît. Elle écrit à son amant que le versement de ce million serait une preuve de son amour pour elle et qu’elle le lui restituerait juste après l’avoir reçu. 12 janvier 2005: Edouard Stern transfère le montant et leur relation reprend. 21 février 2005: Edouard Stern lui demande de rendre l’argent comme elle l’avait promis mais rien ne vient. 23 février 2005: La justice vaudoise bloque le compte à la demande d’Edouard Stern qui invente une histoire de transaction de tableaux et de commission non versée. Deux jours plus tard, il parle de ce séquestre à Cécile B.. Le couple continue à se voir et à entretenir des rapports sexuels. 28 février 2005: Cécile B. reçoit de son banquier la confirmation du blocage. Elle passe l’après-midi dans un spa avant de se rendre à l’appartement d’Edouard Stern dont elle a la clé. Une discussion se serait engagée sur le million de dollars, suivie de jeux sexuels à caractère sadomasochiste. Selon les explications de Cécile B., son amant aurait souhaité être en latex, encordé sur une chaise, en position de soumission. Au moment où elle le fouettait, il aurait dit: « un million, c’est cher payé pour une pute ». Selon ses dires, elle s’est alors rendue dans le dressing room pour s’emparer d’un revolver. Faisant face à sa victime, elle lui a tiré une première balle à hauteur du nez. Sous l’impact de cette balle, il s’est levé et a fait une rotation sur lui-même. Elle a tiré un deuxième coup dans sa poitrine, un troisième dans son flanc gauche et un quatrième dans la tempe alors qu’il s’était écroulé au sol. 1er mars 2005: Alors qu’elle avait quitté Milan et était en transit à Vienne, avant de se rendre à Sydney, elle a donné des instructions à son avocat pour faire opposition au blocage du million. 15 mars 2005: de retour en Suisse après avoir reçu un appel de la demi-soeur d’Edouard Stern l’informant du décès de ce dernier, Cécile B. est interpellée à Clarens, au-dessus de Montreux, au domicile du chiropraticien avait qui elle s’était mariée à Las Vegas sans jamais officialiser cette union ici. Après quelques déclarations fantaisistes, elle passe aux aveux.

La procédure d’enquête

Me Marc Bonnant (à gauche), avocat de la famille du banquier Stern, et les avocats de Cecile B. Me Pascal Maurer (à gauche) et Me Alec Reymond

> Le crime passionnel en question L’expert qui a analysé le cas de la maîtresse du banquier Stern avance l’hypothèse d’un crime d’amour. Quelle en est la description psychiatrique? Qu’est-ce qu’un meurtre passionnel au sens de la loi? Tour d’horizon.article paru le 17/5/2008

> «La représentation dominante reste celle d’un amour éternel» Le psychiatre Daniel Zagury analyse le crime passionnel.article paru le 17/5/2008

> Le banquier Edouard Stern victime d’un crime dit «d’amour» L’expert n’a pas décelé de trouble mental grave ayant poussé Cécile B. à tuer son riche amant. En revanche, il penche pour la thèse du crime passionnel au sens psychiatrique du terme.article paru le 9/5/2008

> Mort du banquier Stern: enquête complète La Chambre d’accusation a rejeté la demande d’audition de deux témoins.article paru le 22/1/2008

> Edouard Stern ou sa maîtresse, qui était le plus cruel? Cécile B., inculpée pour avoir tué le banquier de quatre balles, est apparue pour la première fois en audience publique. L’occasion d’un premier échange qui révèle les détails du dossier.article paru le 20/12/2007

> Les recours qui raniment l’enquête sur la mort du banquier Stern La défense de Cécile B. et la partie civile plaideront mercredi 19 décembre leurs requêtes.article paru le 15/12/2007

> Détention prolongée pour la maîtresse d’Edouard Stern Cécile B. a comparu à huis clos devant la Chambre d’accusation.article paru le 21/9/2005

> Cécile B. a rejoué les scènes du drame qui ont mené à la mort du banquier Stern La polémique rebondit autour de cette affaire à la faveur du livre publié par un journaliste français. Tant l’avocat des parties civiles que ceux de la défense combattent la thèse d’une sorte de provocation au suicide.article paru le 22/6/2005

> La mort du banquier Edouard Stern, une histoire de cœur ou d’argent? Pour l’avocat de la famille du banquier, c’est bien l’appât du gain qui a poussé Cécile B. au crime. Une thèse qu’écarte la défense.article paru le 11/4/2005

> Cécile B. réfute tout lien avec un réseau de call-girls La maîtresse d’Edouard Stern ne fera pas le déplacement à l’audience de la Chambre d’accusation. Inutile, estiment ses avocats, la prolongation de détention allant de soi dans ce dossier.article paru le 22/3/2005

> Le juge chargé de l’affaire Stern tord le cou aux rumeurs Le carnet d’adresses de Cécile B. ne contient aucun nom en vue.article paru le 21/3/2005

> Les aveux de la meurtrière du banquier Edouard Stern. La passion selon Cécile B. Edouard Stern réclamait un million à sa maîtresse et avait fait bloquer son compte en banque peu de temps avant leur ultime rencontre. Les défenseurs de cette Française de 36 ans révèlent au «Temps» la version de la prévenue. L’enquête devra encore la confronter aux faits.article paru le 19/3/2005

> La maîtresse d’Edouard Stern avoue le meurtre du banquier, mais les mobiles du crime restent encore flous Quinze jours après la découverte du cadavre du financier français, le juge annonce le dénouement de l’affaire. Inculpée d’assassinat et incarcérée à la prison de Champ-Dollon, la femme est de nationalité française et âgée de 36 ans. Elle lui réclamait de l’argent.article paru le 17/3/2005

Le crime

L’immeuble genevois où résidait Edouard Stern et lieu du crime

> Le banquier Edouard Stern, ou l’homme impitoyable qui collectionnait les inimitiés La police genevoise est sur les dents pour élucider la mort du célèbre financier. Aucun proche ne s’est encore porté partie civile dans cette procédure. Portrait d’une victime au caractère controversé.article paru le 5/3/2005

> Meurtre à Genève du banquier Edouard Stern: les enquêteurs confrontés à une troublante mise en scène Le financier français a été tué par une arme à feu et son corps était vêtu de latex. Pratiques sadomasochistes ou montage? Toutes les pistes sont explorées. Le juge d’instruction chargé de l’enquête a choisi de communiquer le minimum d’éléments et de taire le nombre de balles tirées sur la victimearticle paru le 4/3/2005

> Edouard Stern, figure de la finance française, a été assassiné à Genève Grand nom du gotha mondial de la finance, le banquier français a été retrouvé mort mardi à son domicile genevois. Né en 1955, Edouard Stern a connu une carrière fulgurante autant qu’atypique dans le milieu. Les circonstances de son décès ne sont pas encore éclaircies.article paru le 3/3/2005

Au-delà de l’affaire

> Trois mois et trois semaines après le crime, le premier livre débarque Un journaliste français consacre à l’affaire un ouvrage approximatif.article paru le 22/6/2005

> Les héritiers d’Edouard Stern révoquent le don du million L’argent pourrait bénéficier à une œuvre caritativearticle paru le 29/4/2005

> Le banquier Edouard Stern en héros de roman La vie et la mort du financier assassiné à Genève offraient matière à un mauvais polar. Voilà que, par le hasard de l’édition, un premier roman remarquable éclaire la personnalité obscure de cet «orphelin volontaire», «lointain parent» de l’auteur.article paru le 9/4/2005

> Latex (une brève histoire de) La mort d’un banquier retrouvé dans une combinaison caoutchoutée, à Genève, a beaucoup fait parler de matière et de jeux particuliers. Au fait, le latex, qu’est-ce que c’est? Histoires de peaux, d’évolution de moeurs et de pudeurs.article paru le 12/3/2005

> Qu’adviendra-t-il du fonds qui gérait la fortune du banquier parisien à Genève? IRR Capital était à moitié détenue par Eurazeo, dont Michel David-Weill, le beau-père d’Edouard Stern, est le président.article paru le 4/3/2005