Mardi soir, ils étaient plusieurs centaines à manifester dans les rues de Lausanne, en protestation contre la rentrée académique sur présentation du certificat covid, malgré les assouplissements de dernière minute consentis par les autorités vaudoises. Derrière cette mobilisation, un groupement qui fait de plus en plus parler de lui sur le campus: le collectif Education sans certificat (ou collectif ESC). Il réunit les étudiants et enseignants en colère face aux nouvelles mesures sanitaires dans les universités et hautes écoles. Fort d’un symbole facilement identifiable – un sifflet sur fond jaune – et d’un slogan – «les étudiants résistent!» –, le collectif réunit 2600 membres sur son groupe de messagerie principal.