Genève, Vaud et Fribourg renouvelleront leurs élus municipaux au printemps 2011. En Ville de Fribourg, la gauche, qui a décroché la majorité à l’exécutif en 2006 pour la première fois, s’efforcera de la conserver. Dans le canton de Vaud, la gauche toujours s’emploiera à perpétuer son hégémonie sur les villes, alors que la droite modérée, déjà mal en point, devra subir les assauts de l’UDC qui la combat en se présentant comme «la vraie droite». Mais c’est à Genève que les bouleversements les plus importants risquent de se produire, avec la forte progression attendue du très populiste Mouvement Citoyens genevois (MCG). En Ville de Genève, son entrée au Conseil municipal (législatif), constituerait une menace pour la suprématie de la gauche.