A Genève, peu d’élus estiment que l’acquittement en appel de Pierre Maudet atténue la gravité de son cas qui a plongé le canton dans une longue crise politique et institutionnelle. La plupart disent respecter la décision judiciaire. Mais hormis ses soutiens indéfectibles, ils ne révisent pas leur jugement sur les fautes politiques de l’ancien conseiller d’Etat, à la suite de la révélation, en mai 2018, de son luxueux voyage à Abu Dhabi.