«On sent l’esprit du multilatéralisme surtout quand on est à Genève.» En qualité de présidente de la Commission de politique extérieure (CPE) du Conseil national, la Vert’libérale Tiana Angelina Moser a beau être Zurichoise, elle a jugé fondamental que les parlementaires qui font partie de sa commission se rencontrent au bout du Léman pour prendre la pleine mesure de ce que représente la Genève internationale pour la Suisse: un instrument majeur qui donne à la Confédération un poids supérieur sur la scène internationale et au sein des Nations unies.