Peu connu (pour l'instant?) dans le canton de Fribourg, Emanuel Waeber, 47 ans, l'est davantage dans son district, la Singine. Habitant Heitenried, marié et père de deux enfants, il est vice-directeur chez Ernst & Young à Berne, la firme internationale de révision et d'audit. Depuis trois ans, il préside le PDC singinois, qui, particularité, dépend directement du PDC suisse (et non pas du parti cantonal). Réputé progressiste, Emanuel Waeber a milité, en son temps, pour le régime des délais (interruption volontaire de grossesse). Favorable au pacs, plutôt proeuropéen, il passe pour avoir insufflé un renouveau au Parti démocrate-chrétien singinois. «La réforme a été menée dans notre district; il s'agit maintenant de la porter à l'échelle du canton», lâche-t-il avec conviction. Une tâche taillée à sa mesure?