Salve de mousquets et coups de canon, chasseurs à cheval des milices vaudoises, garde d’honneur de la bannière cantonale, tambours de la fanfare de la police, cortège dans le vieux quartier de la Cité. Le canton de Vaud avait sorti ce mardi ses costumes d’apparat pour la traditionnelle cérémonie d’assermentation des nouvelles autorités cantonales, qui s’est déroulée dans une cathédrale de Lausanne, pleine à craquer, avec quelque 1000 invités. Des instants solennels et emplis d’émotion pour beaucoup de nouveaux élus, à l’image du nouveau conseiller d’Etat Frédéric Borloz, qui a essuyé quelques larmes lors de l’entrée dans l’imposant édifice au son de l’orgue.