Grèves

Employés français et suisses dans les TGV: pas le même train de vie

Ils exercent le même métier mais dans un environnement différent. Témoignage de deux conducteurs, l’un Français, l’autre Suisse, au 36e jour de grève de la SNCF

Gare Cornavin, 10h12, quai 8. Arrivée du TGV en provenance de Paris-Gare-de-Lyon. Les 500 passagers débarquent, soulagés d’être arrivés à destination. Ce jeudi 9 janvier était jour de mobilisation syndicale en France contre la réforme des retraites. Un TGV sur deux a roulé, c’est mieux qu’au début du mouvement le 5 décembre où la plupart des rames étaient restées au dépôt. Gérard*, le conducteur, n’a pas fait grève: «J’ai l’impression que la mobilisation n’est plus là, le privé n’a pas rejoint le mouvement, le pays n’a pas suivi.»

Lire aussi la chronique de notre correspondant à Paris: Deux France travailleuses et antagonistes