«Au vu des résultats présentés ci-dessus, aucune mesure n’est nécessaire.» «Le rapport adopté par le Conseil fédéral démontre qu’il n’y a pas lieu d’intervenir en la matière dans le domaine de l’oncologie pédiatrique.» «Pas d’inégalité de traitement.» Le communiqué de presse ne laisse pas planer le doute. Suivant le ministre de la Santé Alain Berset et son Office fédéral de la santé publique (OFSP), le Conseil fédéral a récemment conclu qu’aucune intervention légale n’était nécessaire dans le remboursement des médicaments pour les enfants malades du cancer. Sur la base d’un rapport commandé par le parlement, il avançait que quasiment 100% des demandes étaient acceptées.