Dimanche dernier, on a senti les médias romands ébaubis devant l’écrasante victoire de la droite fribourgeoise au Conseil d’Etat, un peu démunis à expliquer la photo du nouveau gouvernement, composée de cinq ministres de droite sur sept, dont un UDC, Philippe Demierre.