Décidément, Ensemble à gauche porte mal son nom. A Genève, la formation de la gauche dure souffre, depuis des décennies, de mésalliances au sein de son alliance. A la veille des élections municipales, pour lesquelles SolidaritéS et le Parti du travail (PdT) n’ont pas réussi à s’entendre sur une liste commune, le parti vient d’en faire une magistrale démonstration.