En 1997 et 2001, dix candidats répartis sur quatre listes s'étaient lancés dans la course au Conseil d'Etat neuchâtelois. En avril prochain, il n'y aura pas moins de six listes comportant de 15 à 21 candidats. De gauche à droite:

Le POP et SolidaritéS présenteront une liste comportant de trois à cinq noms. Pour l'heure, seule Marianne Ebel (Sol.) est officiellement candidate.

Les Verts présenteront un seul candidat en la personne de Fernand Cuche.

Le Parti socialiste présentera une liste comportant cinq noms: Bernard Soguel (sortant), Didier Berberat, Jean Studer, Odile Duvoisin et Diane Reinhard.

Le Parti démocrate-chrétien* présentera un ou deux candidat(s).

Le Parti radical et le Parti libéral présenteront une liste commune comportant de trois à cinq noms. Sont pour l'heure «candidats à la candidature»: les libéraux Sylvie Perrinjaquet (sortante), Pierre Aubert, Christian Blandenier, Rolf Graber, Antoine Grandjean, Charles Häsler et le radical Blaise Péquignot.

L'UDC* présentera son président, Yvan Perrin, et Pierre-Alain Storrer. Walter Willener pourrait les rejoindre.

* premières élections cantonales.