Bien que l’on soit entré dans la saison neuf ou dix de cette interminable série, l’accord-cadre entre la Suisse et l’UE ne devrait pas encore connaître son dénouement ce vendredi 23 avril à l’occasion de la rencontre entre la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président de la Confédération Guy Parmelin. Mais ce tête-à-tête politique livrera tout de même de précieux enseignements quant à sa survie ou à son enterrement. A n’en pas douter, l’UE ne cachera pas son impatience d’en finir, tandis que la Suisse réclamera un peu de temps et quelques concessions.

Lire l'article lié: Pour la Suisse, l'heure du rappel à l'ordre bruxellois