Pourra-t-on sauver le mécanisme de sauvetage? La question s’adresse à Simonetta Sommaruga, ministre de l’Energie. Son plan d’aide pour les fournisseurs d’électricité se fait pilonner en consultation par les premiers intéressés, et par la majorité des formations politiques. En cause: les trois entreprises concernées «d’importance systémique» (Alpiq, Axpo et BKW) seraient obligées de s’assujettir, et le Conseil fédéral exigerait bien trop d’informations pour accorder son soutien financier. Conséquence, le projet risque fort d’être revu, entend-on à Berne, et il n’est pas certain qu’il puisse être adopté en urgence durant la session de juin au parlement.