Déprédations

Eoliennes vandalisées dans le Jura bernois

Au moins deux installations du parc éolien du Mont-Crosin et du Mont-Soleil, dans le Jura bernois, ont été vandalisées à la fin juin. L'exploitant du site, l'entreprise BKW, a porté plainte

Une porte-parole de BKW a confirmé à Keystone-ATS l'information parue dans Le Matin Dimanche. Sur son site, le conseil municipal de Courtelary (BE) déplore les déprédations commises, qualifiées de «considérables». Les installations continuent cependant de fournir de l'électricité.

Enquête en cours

Le parc de Mont-Crosin/Mont-Soleil, le plus grand de Suisse, comporte seize éoliennes. La police cantonale bernoise a enregistré deux plaintes, l'une en avril, l'autre fin juin, explique un porte-parole. La plus récente concerne des dégâts au pied d'éoliennes. La police n'en dit pas plus en raison de l'enquête en cours.

A lire aussi: Eoliennes, la lutte sans fin

Il y a deux ans, en octobre 2016, un incendie criminel avait été perpétré au parc éolien de St-Brais (JU), non loin de là. Un ou des inconnus avaient mis le feu à la station électrique du site et endommagé une des deux éoliennes.

A lire aussi: Eolien et solaire: quels espoirs pour 2050?

L'exploitant ADEV avait porté plainte. Selon Le Matin Dimanche, le Ministère public jurassien a suspendu l'instruction, l'enquête étant au point mort.

Publicité