Le Parquet avait réclamé la prison à vie contre l’accusé, Besnik A., qui nie toute implication dans le drame, et 15 ans de réclusion contre son comparse, Christophe. La Cour a estimé que les accusés avaient tous deux participé au drame, s’acharnant sur un homme de 67 ans. Leur culpabilité est écrasante, a déclaré le président du tribunal.

La partie civile la semaine dernière avait demandé la réclusion à perpétuité pour les deux accusés.