C’est une page de l’histoire judiciaire vaudoise qui va bientôt se tourner. Le procureur général Eric Cottier rend son tablier – et sa robe d’audience – après avoir dirigé le Ministère public durant dix-sept ans. Il aura incarné l’accusation avec une vigueur certaine lors de procès criminels retentissants, mené à bien le vaste chantier de la réforme du code de procédure pénale et affronté une tourmente de fin de règne avec les dossiers des activistes du climat. L’occasion de revenir sur les moments forts et les polémiques qui ont jalonné ce parcours.