Mode «nuit»

L’extinction de l’éclairage nocturne est-elle compatible avec les exigences de la sécurité routière? Cette question préoccupe l’Office fédéral des routes (Ofrou), le Bureau pour la prévention des accidents (bpa) de même que le TCS.

La pollution lumineuse, c’est avant tout l’affaire de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Il constate: «Un excès de lumière artificielle a des effets négatifs importants. A titre d’exemples, les oiseaux migrateurs perdent le sens de l’orientation et les insectes sont attirés par les sources lumineuses et viennent s’y brûler. Les êtres humains également peuvent subir des troubles du sommeil la nuit.» Il a émis des recommandations à l’intention des cantons et des communes, en particulier l’utilisation de lampes LED.