Bonne nouvelle pour les travailleurs frontaliers en ce début d’année. Au vu de la dégradation de la situation sanitaire, l’accord amiable entre la France et la Suisse conclu le 13 mai 2020 sur le télétravail au domicile a été prolongé jusqu’au 30 juin 2022. Ce qui signifie, entre autres, que leur régime d’imposition ne sera pas modifié. Voilà qui les rassure. Beaucoup craignaient des conséquences fâcheuses pour leur situation en matière fiscale.