Selon l’institut Deloitte, 84% des Suisses souhaitent l’avènement du vote électronique. Une majorité encore plus écrasante si l’on pose la question aux personnes atteintes de déficience visuelle. Dans sa dernière assemblée, la Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA), qui juge la situation «inacceptable», a lancé un appel pour la mise en place «rapide et prioritaire» du vote en ligne ainsi que de la collecte de signatures par voie électronique afin que les personnes concernées puissent participer aux initiatives, référendums et autres pétitions.