La droite genevoise a décidé d’employer les gros moyens. Le PLR et le PDC annoncent aujourd’hui dans Le Temps le lancement d’une initiative populaire intitulée «pour une gestion durable de la fonction publique». Le texte vise à faire ajouter un article 156 bis à la Constitution qui interdirait au Conseil d’Etat d’engager du personnel en cas de budget déficitaire. L’exécutif serait alors contraint d’assurer les besoins des différents départements par réallocation interne. Une manière de mettre un frein à la tendance à l’embonpoint de la fonction publique dans le canton.