Le Jura a-t-il sa place au Conseil fédéral? La Suisse peut-elle décemment prendre le risque d’avoir un jour un président nommé Rösti? Pourquoi nommer la soirée précédant des élections, en général totalement dépourvues de suspense, en référence à un massacre historique entre nazis?

Ces questions, et bien d’autres encore, Marina Rollman les posera pour Le Temps aux parlementaires, aux quidams flânant devant le Palais fédéral ou aux supporters de telle favorite ou tel outsider dans les bistrots alentour. Elle confiera aussi ses propres impressions en suivant ces événements tellement helvétiques que constituent une élection du Conseil fédéral et la soirée qui la précède. A ses côtés, nos journalistes parlementaires et nos vidéastes en raconteront les coulisses et les enjeux.

Retrouvez ses commentaires et micros-trottoirs dès mardi après-midi dans nos stories Instagram, sur Twitter et sur Letemps.ch. L’ensemble de cette double élection au Conseil fédéral est également à suivre en continu dès mardi sur nos plateformes.

Lire aussi: Valse des départements: envies de changement prêtées à Karin Keller-Sutter, mais pas à Viola Amherd