Qu'il se rende à Yverdon, Neuchâtel, Morat ou Bienne, le visiteur d'Expo.01 paiera un prix unique d'entrée. Et il aura tout intérêt à opter pour un ticket forfaitaire de trois jours. A ces deux principes clés de la billetterie de l'Exposition nationale, présentés mardi Neuchâtel, s'ajoute un troisième: l'octroi de substantiels rabais pour ceux qui achèteront leur billet dès le 29 septembre prochain.

Un adulte déboursera ainsi 99 francs en 1999 pour trois jours (soit 33 francs par jour), contre 120 francs en 2001 (40 francs). Ce chiffre «magique» de trois jours a été établi sur la base d'un sondage montrant que plus de la moitié des visiteurs potentiels de l'Expo souhaiterait visiter trois, voire quatre arteplages. «Nous tenons pour réaliste la visite d'un à deux arteplages par jour. Aussi est-il judicieux, pour vivre une aventure inoubliable, de planifier sa visite sur trois jours», avance Aloys Hirzel, directeur du marketing et de la communication d'Expo.01. Les trois jours de visite pourront être étalés au cours des six mois de la manifestation, qui durera du 3 mai à la fin octobre 2001.

Mais il y a plus avantageux: un abonnement général pour toute la durée d'Expo.01, intéressant dès une semaine de visite. Les visiteurs d'un jour ne seront bien évidemment pas exclus, mais fortement pénalisés. Ils ne pourront tout d'abord pas acheter leur billet à l'avance, mais seulement dès 2001 et devront débourser 48 francs. Même si comparaison n'est pas raison, on peut relever que ce prix unitaire est inférieur au prix d'entrée de l'Exposition universelle de Hanovre en l'an 2000, pour laquelle il faudra débourser 57 francs.

Transports publics encouragés

De nombreux rabais sont prévus. La population locale, soit celle des quatre villes partie au projet, bénéficiera de baisses, mais uniquement en cas d'achat d'abonnement général. Aucun tarif spécial n'est en revanche prévu pour les familles indigènes (voir tableau). Les apprentis, les étudiants, les personnes âgées et les handicapés obtiendront une baisse de 10%, tout comme les groupes de plus de dix personnes. Les enfants de moins de six ans pénétreront gratuitement dans le périmètre de l'Expo (comme à Hanovre), tandis que les jeunes jusqu'à 16 ans paieront demi-prix. Mais pour les familles, la façon la plus avantageuse de visiter Expo.01 restera le train: la carte famille des CFF (20 francs par an) permettra aux enfants jusqu'à 16 ans de voyager gratuitement et d'entrer librement sur l'un des quatre sites. A une condition: qu'ils soient accompagnés par leurs parents, par un seul adulte ou encore par leurs grands-parents. «Nous considérerons les nouvelles structures familiales», assure Aloys Hirzel.

Mais tous ces tarifs ne tiennent pas encore compte du prix des transports entre les quatre arteplages, qui pourra se faire par voie fluviale (en utilisant par exemple les navettes) ou terrestre (par train ou vélo). Ceci ne manquera pas de renchérir les prix d'entrée, sauf pour les personnes qui utiliseront leur propre voiture. Mais tout sera fait pour décourager les utilisateurs de véhicules privés. Le prix d'une place de stationnement devrait ainsi avoisiner 30 francs par jour. Toutes les réductions possibles pour les usagers des transports publics ne sont par ailleurs pas encore connues. «Les CFF planchent sur la possibilité de faire un billet spécial pour Expo.01», a expliqué le président du comité stratégique Francis Matthey.

Expo.01 s'attend à 5 millions de visiteurs, soit dix millions d'entrées, partant du principe qu'un visiteur se rendra deux fois à la manifestation. Une partie importante du budget interne de la manifestation pourra ainsi être engrangée, soit 260 millions sur les 800 millions prévus.