L’année 2020 a été difficile pour beaucoup d’industries suisses. Mais pas pour celle de l’armement. Rendues publiques ce mardi, les statistiques du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) montrent que le secteur se porte comme un charme: il a exporté pour 901,2 millions de francs (+24%) de matériel de guerre lors de l’année de la pandémie. Un nouveau record. Le volume des nouvelles autorisations a cependant chuté l'année dernière, a indiqué le SECO devant la presse. 

10 millions de francs d’exportation à destination de l’Arabie saoudite

Ce résultat historique tient avant tout à quatre opérations, précise le Secrétariat. L’exportation de véhicules blindés vers le Danemark, le Botswana et la Roumanie pour respectivement 155, 85 et 59 millions de francs, et la livraison de systèmes de défense antiaérienne vers l’Indonésie pour 112 millions de francs. Outre ces quatre exemples, la Suisse a livré du matériel de guerre à 62 pays en 2020.