Annoncé depuis des mois, le grand jour était arrivé. Ce lundi, les activistes d’Extinction Rebellion s’unissaient à Zurich, prêts à bloquer la ville et à se faire arrêter. «Pour réveiller les consciences», délibérément perturber le train-train quotidien des habitants et – peut-être – provoquer un sursaut politique en faveur du climat. Une action en gare de Zurich avait lancé la semaine de manifestation dimanche, les blocages ont essaimé ce lundi. Sans attirer la foule des grands jours, mais en appâtant beaucoup de Romands.