Les Américains auraient tort de sabrer le champagne trop tôt: l’avion de combat F-35 n’est pas encore prêt à voler sur nos Alpes. A peine la conseillère fédérale Viola Amherd a-t-elle annoncé, mercredi, le choix du collège, déclenchant une abondance de critiques, que la gauche et le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) lançaient une initiative populaire, comme ils l’avaient promis l’automne dernier.