Le Conseil fédéral veut se passer de l’avis du peuple. Suivant la proposition de la ministre de la Défense, Viola Amherd, il a décidé ce mercredi de signer d’ici au 31 mars 2023 au plus tard les contrats d’achat de l’avion de combat F-35A. Du coup, il n’attendrait pas une éventuelle votation populaire, afin d’éviter des coûts supplémentaires et des retards de livraison. Quoi que vote le peuple, les 36 appareils arriveraient en Suisse.